Pôm Bouvier b. // Rémanences [digital]

Rémanences, persistances, au travers de l’histoire ouvrière de l’Estaque Riaux, la trace des usines, des sirènes, de la poussière, des cités ouvrières, des première grandes grèves, des syndicats. Il s’agit de retrouver les traces sonores d’un territoire en transformation depuis de nombreuses années, de rentrer dans le temps scandé des machines, d’y trouver le rythme, la musique, en écho dans le vieux cinéma ;
Et cette musique qui prends place, le son des sirènes qui glisse dans un soufflet de l’accordéon ; le jeu des harmoniques dans les résonances du lieu avant sa transformation ;
Rémanences, ce sont des persistances plus ou moins subtiles qui s’insinuent et construisent la musique qui se donne là dans ce présent.